Newsletter



Nos partenaires inoprod

Running Shop

Asics

Oxsitis

Magazine Generation Trail



Actualités Externes

Raid 74

Diaporama photos, cliquez ici

Présentation de ce raid 74 en 2 étapes :
- un récap synthétique pas trop long ...
- le résumé complet (pour ceux qui ont plus de temps)

===================================================================
En 2 mots :
==============
LE RESULTAT
==============
4ème, autant dire une grande satisfaction sur une épreuve de ce type (au rayonnement national)

On nous aurait dit cela au départ on signait sans problème, certains diront '4ème, le pied du podium etc.' mais vu le niveau élevé et compact des équipes de devant mais aussi des autres c'est un très bon résultat 
Les 2 premières équipes (xttr et soul of tribe) étaient intouchables tant au niveau physique que technique, les 3èmes ne sont pas si loin ...mais les 5 et 6èmes sont tout proches aussi
On est vraiment vraiment satisfaits et tous très heureux

==============
LE RAID
==============
Epreuve de moyenne montagne entre la clusaz, Annecy
non stop de 200km, 27h30, 7000 de deniv+
Ce qu'il faut savoir c'est qu'il y a 2 épreuves en une (sur le même parcours):
- la grande bambée (épreuve à 3 dont 2 en course), nous sommes engagés sur cette course
- le championnat d'Europe ou WERS (équipe de 2 en autonomie COMPLETE), là c'est des malades !! Les meilleures équipes mondiales sont là (Ertips, Lafuma, Adidas)

Concernant le parcours, tout est dans la fiche descriptive papier .... et on n'a pas été déçus, très très dur ...
Vraiment aucune portion pour se reposer, du dénivelé, de l'engagement, du technique, tout en CO avec des portions de CO pure (sur carte de CO)
Un exemple ?
Au bout de 16 heures de course une portion vtt de nuit (départ à 23 heures) : 5h20 avec 1700 de deniv+
Et tout ça entre 500m d'altitude et 1800
Au départ de cette section ? 3h20 de montée sans aucune zone de replat ou de descente (6 km/h de moyenne)
Alors quand je dis de l'engagement il faut comprendre DE L'ENGAGEMENT ....
Nous pourrons aussi 'apprécier' le niveau des meilleures équipes mondiales dans cette section avec Ertips, Adidas et Lafuma qui va littéralement nous déposer dans cette côte (ancien vttiste pro)
Par contre nous ferons toute la section avec les 2 équipiers d'Adidas (qui feront 2ème sur cette épreuve du WERS), des monstres physiques, très sympas, avec qui nous échangerons au cours de cette montée interminable

Un 2ème exemple ?
La portion kayak : plus de 4 heures, le tour du lac d'Annecy, c'est très grand le lac d'Annecy !!!

==============
L'ORGANISATION
==============
Plus de 27 heures de raid qui 'roulent' sans accroc et avec fluidité, y'a du professionnalisme et une grande connaissance du raid chez ces organisateurs
Je les félicite vraiment pour cette organisation de qualité
Les évènements de la semaine passée (3 morts sur le Trail du Mercantour) n'auront pas permis d'avoir certaines autorisations au dernier moment (le PGHM ayant interdit certaines portions de nuit)
En 3 jours les organisateurs ont réagi avec efficacité pour pallier à cela, encore bravo

===============
NOTRE ASSISTANT
===============
Ceux qui font du raid connaissent le rôle primordial de l'assistant
Il fait tout le 'sale boulot', doit nous supporter malgré la fatigue, être prévoyant et anticiper sans cesse nos requêtes
Brice, en grand raideur qu'il est, savait exactement ce qu'il fallait faire, quand, comment, pourquoi, pour qui, on ne s'est aperçu de rien tellement il a rempli son rôle avec perfection, nous n'avions rien à dire, tout était toujours prêt
Pourtant c'était compliqué avec la pluie, la nuit, les épreuves longues, les changements d'activité, les barrières horaires modulées à nous annoncer constamment
Et puis :
Un coup il fallait fixer les phares sur les casques, puis ensuite les enlever
Un autre il fallait changer toutes les affaires de sac (un merci perso spécial)
Il fallait aussi fixer les lumières sur les vélos, les sortir, les ranger, .... Vous avez compris je crois non ?
Calculer les horaires de passage en fonction des premiers
.....
Ne pas oublier qu'il n'a pas dormi plus que nous, un 4ème homme dans la course vraiment, nous l'associons complètement et entièrement à notre bon résultat
Un petit bémol quand même : il nous a filmés à notre insu et ça c'est pas joli joli ;-))

===============
L'EQUIPE
===============
Pascal, Fabien et moi-même

Au départ :
2 vieux plutôt diesels et expérimentés sur les raids au long cours (la Diag', Trans'massif, ..)
1 jeune foufou qui envoie du bois

Nous n'avions jamais fait équipe ensemble même si nous nous connaissons très bien

Au final ?
Une parfaite entente pour un résultat vraiment au delà des espérances
Dans les moments difficiles (et il y en a toujours) nous réagissons différemment bien sûr, Pascal se tait et me fait la moue, il sert les dents et avance toujours quoi qu'il arrive (dure la dernière CO à pied hein ? surtout quand je choisis la coupe droit dans la pente)
Dans ces moments là, Fabien extériorise et en veut à la terre entière, sans expérience sur des épreuves de ce type, il m'a impressionné car malgré quelques rares moments de découragement il a rempli son rôle au delà de ce que je pensais au départ...
En ce qui me concerne, et même s'ils m'ont un peu trop 'utilisé' à mon goût (21h30 de course pour moi contre 16h pour eux), les sensations ont été bonnes avec notamment un enchainement de presque 11 heures de nuit et le matin du dimanche. J'ai fini complètement 'cramé'


====================================================================
Le film complet de la course :
Samedi matin : Départ à 7 heures au lieu de 4 (problème autorisation vu au dessus)
Trail, avec pas mal de deniv +, de 1h10 avec Fab'
On est dans les 10 (sur 45), sans forcer, tout va bien...
On part ensuite pour 3 heures de CO à pied avec Pascal
Je vois tout de suite que je n'aime pas orienter dans ce type de terrain 'c'est pas mon truc ce terrain' (bcp de petits chemins qui se croisent, bcp de ruisseaux impraticables, de fossés (petits, grands, moyens, ...) une carte de 3 ans avec du 'blanc' qui n'en est pas vraiment sur le terrain, ...)
Résultat 19 balises sur 26, bien mais peut mieux faire (22, 23 aurait été plus logique)
Pascal et Fab' partent ensuite pour du vtt (descente) puis gros Trail engagé (montée, descente)
On est toujours ok et dans les 10 premiers scratch (2 épreuves confondues) (c'est une indication même si cela ne veut pas dire grand chose vu que le classement est effectué sur le nombre de balises CO prises)

Départ pour 4h de kayak sur le lac d'Annecy avec Pascal
On ne s'agace pas mais on prend une bonne fréquence, sans forcer le mouvement pour tenir la distance, on est satisfait de ce passage car on fera un très bon temps, tout près des premiers
Par contre 4 heures, c'est long, très long, le retour se fera avec des belles vagues de face, Pascal prendra une douche toutes les 2 secondes pendant 1 heure
On a expérimenté une nouvelle technique pendant cette section mais je ne peux malheureusement pas en parler ici
On aura pris une grosse grosse averse aussi sur l'aller, tout est détrempé y compris le carton de pointage (même abrité dans la pochette étanche, qui est donc semi étanche seulement à priori !!)

Départ ensuite avec Fab' pour trek puis CO puis trek (total de 2h30)
Grosse montée (700 +, 2 fois les muletiers), Fab' tracte, ça passe comme une lettre à la poste, Fab' dira 'on est déjà en haut là ?'
Le trek d'approche est assez long ce qui nous laisse peu de temps pour la CO, on prendra 9 balises (sur 24) puis on redescendra sans prendre de risque au niveau timing
La descente est hyper glissante, on prendra des 'vols' mémorables ce qui permettra d'augmenter mon score au niveau chutes (une bonne vingtaine au total au moins sur le raid) 
Beaucoup d'équipes n'auront même pas le temps de faire cette section du tout, donc on est bien ....

Ensuite roller (1h30) pour Fab' et pascal
Fab' tracte et on fait un super temps (avec 2 entraînements de roller, chapeau les gars)

Il est 23 heures et je pars avec Fab' pour L'EPREUVE de vtt (5h20, 1700 de +, ça cause là après 16h de course ...)
D'expérience je sais qu'il faut essayer de se regrouper et cela pour des tas de raisons :
- se sécuriser au niveau du tracé sans avoir à se poser de questions (et ainsi minimiser l'effort mental fourni),
- se caler sur un rythme global cohérent
- faire passer le temps plus facilement sans être seul, perdu au milieu de la nuit ;-)

Ca commence par une montée sans aucune technicité mais avec une grosse pente et 3h20 sans plat ni descente !!!
On fera 2-3 pauses courtes pour étirement, ravitaillement. Les autres équipes en font de même, nous nous regroupons à 7-8 équipes au fil de cette montée
Au bout de quelques heures, première balise (la 25). Perdus au milieu de nul part, une tente et un organisateur congelé à 1600 mètres d'altitude, et des pains au chocolat, whaou un plaisir simple mais réel, du bonheur...
On repart, ça monte, ça descend, ça monte encore et hop ça descend et ça remonte et ..... Cette section est interminable, un truc de grand malade, on reste tous ensemble et on finit .... en se plantant de chemin ! Allez un peu de dénivelé en plus !
ET Oh miracle au bout de 5h20 (il est 4h20 du mat') on arrive au col de la croix Fry, Pascal m'attend pour 2h30 de CO de nuit
On en fera une grande partie sur un petit rythme mais en prenant un bon lot de balises (12), ce qui au final est plutôt un bon score
On est arrivé à 4h20 du vtt, des équipes arriveront jusqu'à 8 heures du mat' et n'auront même pas le temps de faire cette CO à pied
D'autres ont commencé la portion vtt puis sont redescendues et ont abandonné
Une tuerie je vous dis cette section vtt
Un exemple de l'efficacité de notre assistant : quand je suis arrivé il avait tout prévu pour juste avoir à changer la batterie de mon phare et que je n'ai aucun souci de lumière sur la CO. Les phares éclairent très forts mais ont une autonomie très faible (2H30 seulement en puissance maxi).

Donc après cette CO à pied,  Pascal laisse sa place à Fab' pour 2 heures de CO à vtt
Je suis fumé, et le début est très pentu, je coupe à travers bois pour éviter du déniv' + ce qui fera dire à Fab' 'on est perdu là ?' mais non Fab' on gagne du temps ...
Au fil des kilomètres, les sensations s'améliorent et le rythme est correct, on laisse volontairement 2 balises car le dénivelé était trop important et l'effort à fournir n'était pas en phase avec nos réserves physiques
On arrive un peu en avance pour la dernière section à pied que Pascal et Fab' boucleront avec brio en 1h30

Nous n'avons aucune idée de notre classement à notre arrivée mais sommes déjà satisfaits car la course s'est déroulée sans accroc et nous avons donné notre maximum
Par chance nous n'avons eu aucun souci :
- pas de casse (aucune crevaison)
- pas de pépins physiques (hormis une fatigue bien légitime)
- pas d'erreur de CO rédhibitoire (des petites erreurs sont pratiquement inévitables sur 28 heures de course)
- des choix tactiques payants

Nous apprendrons avec satisfaction notre 4ème place lors du palmarès quelques heures après l'arrivée
Le repas (très bon au demeurant) est surnaturel avec un mélange de zombies, de dormeurs la tête posée sur la table, et puis les autres présents mais sans être complètement là....
Et oui plus de 30 heures sans sommeil et surtout 28 heures d'efforts laissent quelques traces !

Ensuite nous rentrons sur Clermont, Brice, encore lui, nous ramène sous souci à destination....

Et maintenant dodo, dodo et dodo et des souvenirs inoubliables plein la tête
Put... c'est quand même magique ces épreuves
Faut être sans doute un peu malade et/ou dérangé pour s'engager et malgré l'expérience je vous assure que cela fait vraiment peur au départ mais le faire déjà, puis être 4ème (cerise sur le gâteau), tout ça c'est un truc vraiment terrible, et impossible à faire vivre et comprendre simplement par un résumé posé comme cela en ligne
A aujourd'hui je ne suis d'ailleurs pas sûr de m'engager à nouveau un jour sur une épreuve aussi difficile

Merci à vous de votre patience pour la lecture de ce résumé, un peu long il est vrai, même s'il est là très partiel (on a des tas d'anecdotes, pas toutes racontables d'ailleurs...)  
Un grand merci à Brice, Fab' et Pascal, vous êtes des mecs super terribles

Merci pour le prêt de matériel à :
- Julien Lafeuille (cool la pagaie carbone)
et pour les phares à :
- Thomas Lorblanchet
- Laurent Brette
- Cyril Chouvy
- Jocelyn Vogt